Le Barbier de Séville à l’Opéra Bastille

Capture d’écran 2016-02-26 à 11.09.10  Capture d’écran 2016-02-26 à 11.10.40

Je me souviens, alors étudiant aux Arts Appliqués, que j’avais dessiné les costumes et décors du Barbier de Séville. J’étais déjà attiré par cet opéra bouffe du compositeur Rossini, inspiré de la pièce de Beaumarchais. Mais hier soir à l’Opéra Bastille, j’ai été emporté dans une mise en scène de Damiano Michieletto très actuelle et survitaminée. L’action s’installe dans une rue populaire de Séville. Bar à tapas, voiture de « cacou » sur le trottoir, tout le monde est en tenue d’été, bermudas, tongues, chapeaux de paille. Le décor est une prouesse technique et théâtrale : un immeuble sur trois niveaux qui pivote sur lui-même et découvre l’intérieur des appartements. Un performance physique des chanteurs, ça grouille de vie, on court dans l’escalier, c’est un tourbillon qui colle à l’esprit de l’oeuvre. Un magnifique spectacle.

A propos jeanclaudeprinz

Architecte d'intérieur, designer, spécialiste en architecture commerciale et retail Enseignant en écoles d'arts appliqués et en écoles de commerce Co-auteur de livres sur l'architecture et le design. Artiste peintre.
Cet article a été publié dans Actualités. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s