Picasso, l’effervescence des formes, à la Cité du Vin à Bordeaux.

Une très intéressante exposition à la Cité du Vin : Picasso, l’effervescence des formes. Pour célébrer ses 5 ans, la Cité du Vin consacre une très belle exposition sur un des artistes majeurs du XX siècle, Picasso. La place du vin et des alcools populaires dans l’oeuvre de Picasso n’est pas un hasard. C’est un parcours chronologique à travers les oeuvres de Picasso, dessins, peintures, sculptures, collages, et céramiques, mais également on découvre les références à une tradition antique et mythologique, la pensée chrétienne ou l’expérience des bistrots, lieux de la vie sociale et culturelle. L’exposition explore l’oeuvre de Picasso où se mêlent l’ivresse de la vie, les sens et les formes.

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Joaquin Sorolla, bords de mer – Bassins des Lumières à Bordeaux

Photos JC Prinz

Un peintre que je ne connaissais pas, Joaquin Sorolla, en programme court aux Bassins des Lumières à Bordeaux. Joaquin Sorolla y Bastida, peintre espagnol, est né le 27 février 1863, et décédé non loin de Madrid, à Cercedilla en 1923. Il se consacre à la peinture dès 1881. et peint des scènes de l’Espagne du quotidien, montre les travaux et les efforts des travailleurs de la mer, et des scènes familiales principalement en bord de mer. Sa peintures est très réaliste, mais très bien peinte avec des effets et des jeux d’ ombres et de lumières qui pourraient faire penser à la peinture d’Edward Hopper.

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Venise, la sérénissime. Bassins des Lumières à Bordeaux.

Photos JC Prinz

C’est toujours un grand plaisir de découvrir une nouvelle exposition numérique aux Bassins des Lumières à Bordeaux. Dans ce lieu, une base sous marine construite par les allemands pendant la seconde guerre, et restaurée que sont présentées des créations artistiques numériques innovantes avec des projections animées sur tous les murs et sols.

C’est avec Venise, qui depuis plus d’un millénaire est la cité des artistes, et particulièrement des peintres que démarre le programme long. L’exposition numérique avec un choix musical, qui accompagne parfaitement les images, nous entraine du Moyen Age, à la Renaissance, puis au vertige du Baroque et au rococo des siècles suivants. C’est avec les peintres Bellini, Carpaccio, Giorgione, Titien, Tintoret et Véronèse que nous voyageons dans Venise. On est ébloui par un Tiepolo ou un Canaletto ou par le charme d’un Guardi. Et comment ne pas ressentir un choc émotionnel avec Turner ou Monet ? Autant de défis ambitieux que révèle cette exposition unique en son genre dédiée à une des plus belles villes du monde.

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Nouvelle peinture

Dernière peinture dans la série du Port d’Arcachon, port de pêche et port de plaisance. Cette peinture représente le port de pêche avec ses bateaux colorés amarrés, la criée et ses bâtiments industriels, l’église Saint-Ferdinand, emblème de repérage du port et la grande halle.  » Un matin au port d’Arcachon ». Différents stades d’avancement ed la peinture acrylique. Format 10F soit 55×46 cm

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Charles de Foucauld, un aventurier de la foi.

Charles de Foucauld sera canonisé un siècle après sa mort à Rome, dimanche 15 mai. Né en 1858 à Strasbourg, il meurt à Tamanrasset le 1er décembre 1916. Il est enterré à El Golea dans le sud Sahara Algérien. Officier de cavalerie de l’armée française, devenu explorateur et géographe, il devient religieux catholique, prêtre, ermite et linguiste. J’ai eu le grand bonheur de faire plusieurs Méharées (randonnées dans le désert algérien à dos de dromadaire, à Ghardaïa, Tamanrasset, El Goléa, Timimoun, et In Salah). Je suis monté de très bonne heure, le matin à l’Assekrem, voir le soleil se lever , près de la maison en pierre et terre sèche construite par Charle de Foucauld. Il y distribuait médicaments et aliments au peuple Touareg. Il a traduit, transcrit et commenté les poésies des Touarègs, avant de reprendre sa vie d’ermite.

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Lu dans le journal Sud Ouest

Lu dans le journal Sud Ouest-Bassin d’Arcachon/Médoc du samedi 14 mai 2022, l’excellent article de Christian Visticot, suite à ma conférence dans le cadre de l’UTLARC au Palais des Congrès d’Arcachon sur le Bauhaus et l’après Bauhaus.

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Deux livres sur l’architecture à Arcachon et le Bassin.

« Architecture balnéaires à Arcachon » au XIXè siècle d’Isabelle Dotte paru en 2021, aux éditions La Geste. Ce livre montre la création de la Ville d’Hiver, à partir de 1863, et la variété architecturale qui prit son essor : chalets suisses, formes éclectiques, offrant, à la commune d’Arcachon (1857), une nouvelle dimension médicale, et un élan architectural au goût du jour. Le style pittoresque envahit progressivement toute la ville. Il faut attendre les années 1820 pour que les premiers hébergements liés aux bains de mer soient mis en place. Leurs constructions répondaient aux codes néo-classiques, conformes aux pratiques architecturales de l’époque.

« Villas modernes du Bassin d’Arcachon » d’Elise Guillerm et Jean-Baptiste Marie aux éditions Norma, paru cette année, complète cette approche de l’architecture à travers les villas contemporaines. Une nouvelle génération d’architectes va, dès le début des années 50, marquer de son empreinte, tantôt moderniste, tantôt brutaliste, le paysage du Bassin avec une série de villas et de maisons qui vont lui donner, aux côtés de rares habitations collectives, sa physionomie actuelle si singulière. Ces architectes ont rivalisé d’ingéniosité pour s’intégrer dans ce territoire grandiose et inventé un art de vivre, avec une architecture respectueuse de l’environnement, qui a contribué à faire connaître et aimer ce site naturel unique entre dunes, forêts de pins et Bassin.

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

The Duke

Après- midi cinéma, avec ce film anglais, à partir d’une histoire vraie : « The Duke » deRoger Michelle, avec Jim Broadbent et Helen Mirren. Si ce film s’inscrit dans la lignée des comédies anglaises, je n’ai pas beaucoup aimé ce personnage menteur, avec une touche d’amoralité, peu respectueux des lois et instances, même si ses intentions sont loyales, souhaitant être le Robin des Bois moderne. On insiste lourdement sur son drame familial qui expliquerait son délit. Points positifs, tous les acteurs sont excellents.

Synopsis : En 1961, Kempton Bunton, un chauffeur de taxi sexagénaire, vole à la National Gallery de Londres le portrait du Duc de Wellington peint par Goya. Il envoie alors des notes de rançon, menaçant de ne rendre le tableau qu’à condition que le gouvernement rende l’accès à la télévision gratuit pour les personnes âgées. Cette histoire vraie raconte comment un inoffensif retraité s’est vu recherché par toutes les polices de Grande Bretagne, accomplissant le premier (et unique) vol dans l’histoire du musée.

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

A lire dans Franc Tireur

A lire dans le N° 26 du mercredi 11 mars du journal Franc Tireur, l’excellent éditorial de Raphaël Enthoven qui met en parallèle 1936 quand le Front populaire est arrivé au pouvoir, et 2022 avec la Nouvelle union populaire écologiste (Nupes). « … En 1936, un majorité de gauche a gagné les élections pour la première fois de la IIIè République. En 2022, une minorité simultanément rouge-brune et islamo-gauchiste s’apprête à les perdre de nouveau, avant d’en appeler au « quatrième tour » dans la rue… ».

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Conférence sur le Bauhaus et l’après Bauhaus

Conférence lundi 9 mai, dans le cadre de l’Utlarc (Université du Temps libre d’Arcachon) au Palais des Congrès d’Arcachon.

Le Bauhaus est une école d’art, un courant artistique et philosophique dans les domaines de l’architecture, l’architecture intérieure, le mobilier, les éclairages , le graphisme, la peinture, la sculpture, la photographie, la musique, la danse, la scénographie … Crée en 1919 par l’architecte Walter Gropius, puis dirigée par Ludwig Mies van Der Rohe, dernier directeur de 1930 à 1933, l’école est fermée en 1933 sous l’hostilité et la pression des nazis.

J’ai essayé de présenter ce que sont devenus les maîtres, les professeurs et les étudiants après 1945, et quel a été leur parcours après la guerre. Quelles ont été les influences du Bauhaus dans l’architecture, le design d’aujourd’hui et dans le monde. Quel style, quel mouvement artistique et social le Bauhaus a laissé. Quelles sont les écoles qui ont émané du Bauhaus. Et pourquoi le Bauhaus continue-t-il de fasciner les architectes et les créateurs du monde entier ?J’ai proposé un essai de conclusion qui laisse une porte ouverte à la réflexion.

Publié dans Actualités | 1 commentaire