Les déracinés et l’Américaine de Catherine Bardon

ob_b2a195_les-deracines  L-Americaine

Des amis m’ont offert un livre, « Les déracinés  » de Catherine Bardon. J’ai été touché et très ému par les personnages. Ce roman entrelace la petite et la grande histoire sur la question de l’exil et la montée de l’antisémitisme. Un livre à lire.

Autriche, 1931. Lors d’une soirée où se réunissent artistes et intellectuels, un jeune journaliste de 25 ans, a le coup de foudre pour une jeune fille. Mais  la montée de l’antisémitisme vient assombrir leur histoire d’amour. Malgré un quotidien de plus en plus menaçant, le jeune couple attend 1939 pour se résoudre à l’exil. Un nouvel espoir avant la désillusion : ils seront arrêtés en Suisse. Consignés dans un camp de réfugiés, ils n’ont qu’un seul choix : faire partie des 100 000 Juifs attendus en République Dominicaine après l’accord passé par le dictateur local. Loin des richesses de l’Autriche, la jungle sauvage et brûlante devient le décor de leur nouvelle vie. L’opportunité de se réinventer ?

La suite est un nouveau roman, « L’Américaine ». Il conte l’histoire de Ruth, la fille de ce couple, à la quête de ses racines. Elle quitte la République Dominicaine pour aller vivre et étudier à New York, puis en Israël, pour finalement revenir en République Dominicaine.

A propos jeanclaudeprinz

Architecte d'intérieur, designer, spécialiste en architecture commerciale et retail Enseignant en écoles d'arts appliqués et en écoles de commerce Co-auteur de livres sur l'architecture et le design. Artiste peintre.
Cet article a été publié dans Actualités. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s