Tous les matins du monde.

Tous_les_matins_du_monde

L’UTLARC présentait au cinéma l’Eden d’Arcachon, le film d’Alain Corneau, « Tous les matins du monde », avec un débat. Quel plaisir de revoir ce film de 1991, avec Gérard Depardieu, Jean-Pierre Marielle, Guillaume Depardieu.Je suis passionné de  musique baroque du XVIIIème siècle, de la viole de gambe, mais aussi de Jordi Savall.Ce film nous parle de musique, mais également de peinture, de poésie, et de transmission d’un maître à élève. C’est un grand film à voir et à revoir. Les acteurs sont magnifiques, la lumière, les costumes, les décors et la photographie sont extraordinaires, d’une gande beauté, restituant l’esprit et l’ambiance de l’époque. Ce film a remporté sept » César », et c’est mérité.

A la fin de sa vie, Marin Marais, prestigieux violiste de Louis XIV, se souvient de son apprentissage avec Monsieur de Sainte Colombe, grand maître de la viole de gambe. Professeur austère et intransigeant, ce dernier ne va pas de main morte avec son jeune élève ainsi que ses deux filles. Suite au décès de sa femme, le virtuose a recherché en vain une perfection absolue dans son art, possède son apprenti.

A propos jeanclaudeprinz

Architecte d'intérieur, designer, spécialiste en architecture commerciale et retail Enseignant en écoles d'arts appliqués et en écoles de commerce Co-auteur de livres sur l'architecture et le design. Artiste peintre.
Cet article a été publié dans Actualités. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s