La Cène de Léonard de Vinci

Beaucoup d’émotions lors de la visite dans le réfectoire du couvent à l’église Sainte-Marie-des Grâces, à Milan: la Cène de Léonard de Vinci.

Cette oeuvre de 460x880cm, fut peinte entre 1495 et 1497 avec une nouvelle technique d’enduit à sec, ce qui permettait à Léonard de Vinci de pouvoir reprendre son ouvrage et d’intervenir régulièrement sur les moindres détails. Mais ce choix sera la cause d’une rapide détérioration de la peinture. Elle fut l’objet de multiples restaurations dans l’espoir de la conserver et de la sauver. La dernière restauration de la Cène dura de 1977 à 1999. Cette oeuvre est d’une puissance théâtrale, et témoigne de l’expressivité des personnages. La perspective très géométrique montre les deux murs qui se prolongent au delà du plan frontal de la peinture. Le lieu et l’oeuvre forment un ensemble dans une harmonie qui me touche. Certainement l’une des oeuvres la plus importante de tous les temps, pour son coté innovant et son impact sur les artistes.

A propos jeanclaudeprinz

Architecte d'intérieur, designer, spécialiste en architecture commerciale et retail Enseignant en écoles d'arts appliqués et en écoles de commerce Co-auteur de livres sur l'architecture et le design. Artiste peintre.
Cet article a été publié dans Actualités. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s