Wonder Wheel

images

J’ai toujours aimé les films de Woody Allen. Ses rapports avec la psychanalyse, les juifs de New York, ses films avec beaucoup de textes bien écrits, des émotions  et des effets cinématographiques. On retrouve dans ce dernier film les mêmes « artifices »: un acteur qui s’adresse à vous, un scénario bavard, des dialogues qui  prennent  le pas sur l’image, malgre de très bons acteurs, justes et magnifiques, Kate Winslet, Justin Timberlake et James Belushi. Une bonne BO, un choix judicieux du lieu, une ambiance chatoyante  de fête sous le soleil de Coney Island, qui ne laissent pas présager le déroulement. A voir…

Wonder Wheel croise les trajectoires de quatre personnages, dans l’effervescence du parc d’attraction de Coney Island, dans les années 50 : Ginny, ex-actrice lunatique reconvertie serveuse ; Humpty, opérateur de manège marié à Ginny ; Mickey, séduisant maître-nageur aspirant à devenir dramaturge ; et Carolina, fille de Humpty longtemps disparue de la circulation qui se réfugie chez son père pour fuir les gangsters à ses trousses.

A propos jeanclaudeprinz

Architecte d'intérieur, designer, spécialiste en architecture commerciale et retail Enseignant en écoles d'arts appliqués et en écoles de commerce Co-auteur de livres sur l'architecture et le design. Artiste peintre.
Cet article a été publié dans Actualités. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s