La Chapelle algérienne

Une dernière peinture format 15 F à l’acrylique de la Chapelle Algérienne.

Ultime vestige de la propriété de Léon Lesca à l’Herbe, la Villa algérienne dont la chapelle formait une annexe a été démolie en 1965.  Ce bâtiment à l’architecture néo-mauresque est doté d’un portail en arc et de deux tours en forme de minarets. Le croissant musulman cohabite avec la croix des chrétiens.

Cet édifice religieux fut longtemps la seule église du Cap-Ferret

Publicités

A propos jeanclaudeprinz

Architecte d'intérieur, designer, spécialiste en architecture commerciale et retail Enseignant en écoles d'arts appliqués et en écoles de commerce Co-auteur de livres sur l'architecture et le design. Artiste peintre.
Cet article a été publié dans Mes peintures. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s